Les Hedge funds

Les Hedge funds sont dans le rouge pour 2011 !

Au bout du compte, si nous devions comparer le portefeuille 100 % permanent avec la grande famille que sont les Hedge Fund (fonds de couverture et spéculatif), nous nous en tirions finalement pas mal, jugez plutôt : L'indice HFRX, établi par Hedge Funds Research (HFR), accuse pour mai une perte moyenne de 1,39 % des quelques 250 Hedge funds qu'il couvre, après une performance de 0,47 % en avril. De la sorte, le HFRX accuse pour les cinq premiers mois de 2011, une perte de 0,53 %.

 

Vous pouvez si vous le souhaitez suivre régulièrement les performances de ces fonds à réputation spéculative

 

Quelques mots sur les Hedge Funds : La gestion alternative est un mode de gestion de portefeuille appliqué par certains fonds d'investissement dits « fonds alternatifs » ou « fonds de couverture », ou Hedge funds. L'investissement minimal est relativement élevé. De plus, n'étant par essence pas aussi régulés que les fonds de placements classiques, ils ne peuvent être distribués au grand public et sont réservés à la catégorie des Investisseurs institutionnels ou aux grandes fortunes.

 

Elle vise à décorréler les performances du portefeuille de l'évolution générale de la bourse en intervenant sur les marchés des actions mais aussi sur les obligations, les devises, les matières premières, l'immobilier, les entreprises non cotées et le marché des oeuvres d'art... Le but est généralement de lisser les courbes de rendement et de les améliorer par rapport au rendement du marché, permettant d'avoir un meilleur rapport performance / volatilité. La raison pour laquelle ces « fonds alternatifs » sont considérés comme risqués est liée au fait qu'au‐delà du « lissage » des courbes de rendement, ils ont servi lors de nombreuses attaques spéculatives (sur les taux de change par exemple), avec des retombées économiques néfastes pour le pays attaqué.